En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Nous rejoindre en quelques clics

jadhere.png

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :

Métier

Personnels

Commissions

Culture plus

Visites

 247068 visiteurs

 7 visiteurs en ligne

Compte rendu CAPD 20/02/2015

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://snudifo62.fr/data/fr-articles.xml

Compte-rendu de la CAPD du vendredi 20 février 2015 : départs en stage ;


 

1) Déclaration du DASEN et réponses aux questions posées par les déclarations liminaires.


Nous aurions, collectivement et individuellement lâché quelques valeurs de la République. Par peur
des conflits avec les élus, avec les parents. A ce titre, la lettre de la laïcité a été insuffisamment lue.
Des enseignants-formateurs à la laïcité vont être recrutés et la formation initiale à l'ESPE sera
enrichie d'un contenu « laïcité ».
D'autre part, le dispositif d'accompagnement professionnel par compétences est très bien pensé. Le
bilan est positif. Ainsi accompagnés, les collègues redonnent du sens à leur métier. Les collègues se
réinscrivent dans une dynamique professionnelle. (90% des cas ; les autres sont des cas médicaux).
Surnombre et contractuels : 20 contractuels ont été recrutés. Il s'agit exclusivement d'admissibles au
concours 2014, réinscris pour 2015. Les difficultés de remplacement sont connues, surtout dans le
bassin minier. Le ministère n'autorise pas le recrutement de listes complémentaires.
On ne peut pas « calibrer » le remplacement en fonction des « pics » des périodes d'épidémies.
Sinon, on met 35 élèves par classe pour dégager des postes de remplaçants.

2) Départs en stage des psychologues scolaires.


4 départs + 3 listes complémentaires. Personnes jugées les plus « pertinentes ». L'avis « très
favorables des IEN-ASH n'est pas un critère suffisant. La commission décide.
5 postes sont vacants. 2 seront pourvus au retour de formation. Donc 3 vacants.
Critères de choix : connaissance des textes et mission de prévention au sein des écoles.
Vote : POUR 7 (SE) ABSTENTION 3 (SNU-IPP + SNUDI-FO)

3) Candidatures Établissements Spécialisés.


1 seul départ. Peu de besoin car les directions IME-ITEP sont devenues uniques. Des postes vont se
libérer pour pourvoir les départs en retraite de directeurs (-trices) de SEGPA. (vacants : 7 SEGPA, 8
directions spécialisées)
Vote : POUR 7 (SE) ABSTENTION 3 (SNU-IPP + SNUDI-FO)

4) Nouvelle grille de notation.


C'est une évaluation formative et formatrice. La compétence est fondamentale pour l'auto-
évaluation et la mise en place du référentiel national.
Pour les enseignants-stagiaires, il s'agit de compétences attendues et non encore pérennes.
La bascule ancienne grille-nouvelle grille sera progressive. La note devient explicite au regard des
compétences attendues. Ce changement est juste.
Pour cette année 14/15, la note minimale est augmentée à 10,5/20 avec ce décalage d'un demi-point
sur la grille.
La grille n'est pas une cible. C'est une proposition pour les IEN qui peuvent s'en dégager, au besoin.
Proposition du SE : réunir un groupe de travail avec les représentants syndicaux pour fabriquer le
référentiel de compétences.
Notre hiérarchie réfléchit à des modalités différenciées d'inspection. Le protocole « canonique »
doit parfois être dépassé (P . Courbois) pour préférer des inspections sans observation de classe (PE
plus anciens ; directeurs)
La pratique pédagogique est aussi un travail en amont, on peut être inspecté sans classe. Il faut une
harmonisation, pas d'uniformisation de l'inspection. Il en va de la liberté pédagogique des IEN ou
du DASEN, qui est garantie comme celle de l'enseignant. Le DASEN se dit hostile à toute « pensée
unique ».

5) Questions diverses.


Baisses de notes et contrat de progrès.
Cela fonctionne : preuve par les chiffres.
2011/2012 : 12 baisses de note
2012/2013 : 7 baisses de note
2013/2014 : 4 baisses de note
2014/2015 : 1 baisse de note, cas particulièrement pathologique.
Les notes par circonscription et par échelon ne seront pas données, à voir par bassin.
Stages syndicaux : 124 demandes / 113 accords / 11 refus : 9 hors-délai (date de réception), et 2
pour nécessité de service, soit 2 refus / 124 demandes, c'est peu.
RISTT : 0 refus depuis la dernière CAPD. 20 demandes sur le temps de classe.
Démissions : 3 depuis septembre 2014. Pour des projets personnels (création d'entreprise...)
2 démissions de stagiaires 1 pour raison professionnelle (pas fait pour ce métier) , une autre :
réussite d'un autre concours (administration fiscale)
ESPE : pas de chiffres.
Postes bloqués : tous les stagiaires seront bien à mi-temps (temps partiel, direction, ERTUIC, mitemps de droit ou sur autorisation)
Il y aura peut-être quelques difficultés à trouver tous les postes.


Date de création : 29/03/2015 14:20
Catégorie : Commissions - CAPD-2014-2015
Page lue 1975 fois

Agenda syndical