En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 

La dernière lettre du SnudiFO62

Revalorisation bidon des CPC, frais de déplacements non versés : l'argent est pourtant là !

Alors que le Ministre rend 75 millions d'euros cette année au budget de l’État après en avoir rendu 200 l'année passée, la paupérisation des agents de notre ministère va bon train, des AESH jusqu'aux CPC.

AESH : enveloppe explosée ! Lors des instances académiques qui se sont tenues la semaine dernière, les services nous ont expliqué que l'enveloppe était épuisée...Ainsi, le prochain versement des indemnités de déplacement des AESH sera en janvier. Une honte.

La seule solution proposée ? Se tourner vers les services sociaux de la DSDEN ou du Rectorat.

CPC : jusqu'où le mépris ? Les CPC sont toujours privé-es de l'ISAE et des primes REP et REP+ malgré des obligations de service de 1607 heures (règle commune de tous les salarié-es en France). Leurs frais de déplacement ne couvrent qu'une infime partie des frais réellement engagés.

Le Grenelle prévoit 500 euros annuels pour les CPC...Un peu plus de 30 euros mensuels...Qui peut se satisfaire de cette poignée de cacahuètes ?

Le SNUDI-FO dénonce ces économies faites sur nos salaires et indemnités :

=> un vrai statut, un vrai salaire versé en temps et en heure pour toutes les AESH avec une vraie enveloppe pérenne pour les déplacements. Accès aux primes informatique, REP et REP+

=> versement de l'ISAE et des primes REP & REP+ à tous les personnels y exerçant, dont les CPC et AESH !



Directeurs chefs de rayon, c'est toujours non !

On le constate tous les jours, les IEN sont devenus les obligés du DASEN, lui-même sans aucune marge de manœuvre face aux prescriptions de la Rectrice qu'elle tient du Ministre.

C'est du descendant brutal (cf les formations « laïcité ») et le pilotage des circonscriptions ne consiste plus qu'à appliquer le prescrit. Intelligence et réflexion sont absentes du débat. Réfléchir, c'est commencer à désobéir, semble-t-il.

Quelle place pour un-e directeur-trice « caporalisé-e » dans ce contexte ?

C'est clair, il-elle sera le dernier maillon d'une chaîne décisionnelle donc bouc-émissaire des dysfonctionnements et errements prévisibles, fusible idéal placé au cœur des incompréhensions de ses adjoint-es.

Pour le SNUDI-FO, le statut, c'est toujours non. Nos revendications pour une vraie direction apaisée et reconnue demeurent :

=> 100 points d'indice

=> amélioration conséquente des décharges de direction

=> retour d'aides administratives avec un statut pérenne

Postez vos motions d'école ici ! Stop loi Rilhac ! 

Exemple de motion ici



Crise sanitaire : on prend les mêmes et on recommence.

Augmentation de 100% du taux d'incidence dans le Pas-de-Calais comme dans de nombreux départements, le Ministère refuse toujours d'écouter nos revendications.

L’État d'Urgence permanent permet à l'exécutif de ne plus véritablement légiférer mais de multiplier les oukases. L'État d'Urgence devrait aussi permettre d'accéder à nos légitimes revendications :

=> la réquisition de locaux afin de dédoubler toutes les classes et ne plus les fermer

=> l'ouverture dans tous les départements de la liste complémentaire pour ce dédoublement, pour pérenniser le remplacement

=> retour à la gratuité des tests

=> recrutements d'infirmières scolaires et constitution d'une vraie médecine de prévention pour les élèves et les personnels

=> retour immédiat des infirmières suspendues (sans traitement) dans les services, nous en avons grand besoin.



Adhérez au SNUDI-FO / RIS !

Rejoignez un syndicat libre et indépendant dont la seule préoccupation est la défense des intérêts des personnels !

Résister, revendiquer pour toutes et tous, sans exception.

2022 année charnière ! Avec Force Ouvrière, jouez la carte de l'indépendance face au politique, face aux intérêts privés, face à l'administration et la hiérarchie.

Retrouvez-nous en RIS, adhérez, faites vivre un syndicalisme qui revendique et résiste.

Des RIS sont d'ores et déjà programmées AU PLUS PRÈS DE VOTRE ÉCOLE pour janvier, février et mars dans différents secteurs (Lens, Desvres, Arras, Hénin-Beaumont, Calais, Saint-Omer...), suivez notre calendrier en temps réel sur notre site.

Lire la suite

Revalorisation bidon des CPC, frais de déplacements non versés : l'argent est pourtant là !

Alors que le Ministre rend 75 millions d'euros cette année au budget de l’État après en avoir rendu 200 l'année passée, la paupérisation des agents de notre ministère va bon train, des AESH jusqu'aux CPC.

AESH : enveloppe explosée ! Lors des instances académiques qui se sont tenues la semaine dernière, les services nous ont expliqué que l'enveloppe était épuisée...Ainsi, le prochain versement des indemnités de déplacement des AESH sera en janvier. Une honte.

La seule solution proposée ? Se tourner vers les services sociaux de la DSDEN ou du Rectorat.

CPC : jusqu'où le mépris ? Les CPC sont toujours privé-es de l'ISAE et des primes REP et REP+ malgré des obligations de service de 1607 heures (règle commune de tous les salarié-es en France). Leurs frais de déplacement ne couvrent qu'une infime partie des frais réellement engagés.

Le Grenelle prévoit 500 euros annuels pour les CPC...Un peu plus de 30 euros mensuels...Qui peut se satisfaire de cette poignée de cacahuètes ?

Le SNUDI-FO dénonce ces économies faites sur nos salaires et indemnités :

=> un vrai statut, un vrai salaire versé en temps et en heure pour toutes les AESH avec une vraie enveloppe pérenne pour les déplacements. Accès aux primes informatique, REP et REP+

=> versement de l'ISAE et des primes REP & REP+ à tous les personnels y exerçant, dont les CPC et AESH !



Directeurs chefs de rayon, c'est toujours non !

On le constate tous les jours, les IEN sont devenus les obligés du DASEN, lui-même sans aucune marge de manœuvre face aux prescriptions de la Rectrice qu'elle tient du Ministre.

C'est du descendant brutal (cf les formations « laïcité ») et le pilotage des circonscriptions ne consiste plus qu'à appliquer le prescrit. Intelligence et réflexion sont absentes du débat. Réfléchir, c'est commencer à désobéir, semble-t-il.

Quelle place pour un-e directeur-trice « caporalisé-e » dans ce contexte ?

C'est clair, il-elle sera le dernier maillon d'une chaîne décisionnelle donc bouc-émissaire des dysfonctionnements et errements prévisibles, fusible idéal placé au cœur des incompréhensions de ses adjoint-es.

Pour le SNUDI-FO, le statut, c'est toujours non. Nos revendications pour une vraie direction apaisée et reconnue demeurent :

=> 100 points d'indice

=> amélioration conséquente des décharges de direction

=> retour d'aides administratives avec un statut pérenne

Postez vos motions d'école ici ! Stop loi Rilhac ! 

Exemple de motion ici



Crise sanitaire : on prend les mêmes et on recommence.

Augmentation de 100% du taux d'incidence dans le Pas-de-Calais comme dans de nombreux départements, le Ministère refuse toujours d'écouter nos revendications.

L’État d'Urgence permanent permet à l'exécutif de ne plus véritablement légiférer mais de multiplier les oukases. L'État d'Urgence devrait aussi permettre d'accéder à nos légitimes revendications :

=> la réquisition de locaux afin de dédoubler toutes les classes et ne plus les fermer

=> l'ouverture dans tous les départements de la liste complémentaire pour ce dédoublement, pour pérenniser le remplacement

=> retour à la gratuité des tests

=> recrutements d'infirmières scolaires et constitution d'une vraie médecine de prévention pour les élèves et les personnels

=> retour immédiat des infirmières suspendues (sans traitement) dans les services, nous en avons grand besoin.



Adhérez au SNUDI-FO / RIS !

Rejoignez un syndicat libre et indépendant dont la seule préoccupation est la défense des intérêts des personnels !

Résister, revendiquer pour toutes et tous, sans exception.

2022 année charnière ! Avec Force Ouvrière, jouez la carte de l'indépendance face au politique, face aux intérêts privés, face à l'administration et la hiérarchie.

Retrouvez-nous en RIS, adhérez, faites vivre un syndicalisme qui revendique et résiste.

Des RIS sont d'ores et déjà programmées AU PLUS PRÈS DE VOTRE ÉCOLE pour janvier, février et mars dans différents secteurs (Lens, Desvres, Arras, Hénin-Beaumont, Calais, Saint-Omer...), suivez notre calendrier en temps réel sur notre site.

Fermer


 

Réunions d'Informations Syndicales

Date A partir de Lieu
RIS AESH (Secteur Calais)
Vendredi 26 novembre
13 h 45 UL Force Ouvrière
Bourse du Travail
Place Crèvecoeur
CALAIS
googlemapsicone.jpg
RIS PE (secteur Aire/Isbergues)
Mardi 7 décembre
17 h Ecole Carnot,
rue 11 novembre
ISBERGUES
googlemapsicone.jpg
RIS PE (secteur Boulogne/Mer)
Mardi 18 janvier
17 h Ecole Pasteur,
rue du Baston
WIMEREUX
googlemapsicone.jpg
RIS PE (secteur Hénin-Beaumont)
Mardi 18 janvier
17 h Ecole Pasteur,
rue du Baston
IZEL-LES-EQUERCHIN
googlemapsicone.jpg
RIS PE (secteur Hénin-Beaumont)
Mardi 25 janvier
17 h Ecole Léon Blum,
rue Henry Caupin
HENIN-BEAUMONT
googlemapsicone.jpg
RIS PE (secteur Saint-Omer)
Mardin 25 janvier
17 h Bourse du Travail,
rue de l'ancien rivage
SAINT-OMER
googlemapsicone.jpg
RIS PE (secteur Arras)
Samedi 29 janvier
9 h 30 Ecole Primaire,
Pl. du M. Foch
ATHIES
googlemapsicone.jpg
RIS AESH (secteur Desvres-Etaples)
Mardi 22 mars
13 h 45 Salle des fêtes,
place de la Mairie
LONGFOSSE
googlemapsicone.jpg
RIS PE (secteur Desvres-Etaples)
Mardi 22 mars
 17 h Salle des fêtes,
place de la Mairie
LONGFOSSE
googlemapsicone.jpg
RIS PE (secteur Vitry en Artois)
Mardi 22 mars
  17 h Ec. la Fontaine,
rue de Bellonne
GOUY-SOUS-BELLONNE
googlemapsicone.jpg
iconepdf.png
Formulaire IEN RIS pour les PE

Formulaire DASEN RIS pour les AESH

Participez à nos Réunions d'Information Syndicale
S'informer et échanger librement en toute indépendance est un droit.

Inclusion, PIAL, salaires, PPCR, accompagnement, rendez-vous de carrière, direction d'école, mouvement, réforme de la fonction publique, retraites, incivilités/violences...

Ne restons pas esseulés dans nos classes !

Notre droit à RIS : PE - AESH

Une réunion d'Information Syndicale (RIS) vous offre la possibilité de retrouver des collègues en dehors du cadre institutionnel, de vous exprimer, de partager, d'avoir des conseils, des informations, de rencontrer un délégué syndical à l'écoute de n'importe quelle situation.

Participer aux RIS ne signifie pas forcement "faire des heures en plus".
9h de RIS sont déductibles annuellement des 108h (hors CE et APC).

Alors n'hésitez plus, retrouvons-nous pour discuter de l'essentiel : nos droits !

logo_snudi62.PNG      

Fil d'actualité