En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 

La dernière lettre du SnudiFO62

Faire du 26 une grande journée pour la satisfaction des revendications.

Le ministre embourbé dans son affaire de financement de « syndicat » lycéen reste sourd aux revendications des personnels.

  • revalorisation salariale: pour FO, 183 euros (49 points d'indice) comme les hospitaliers pour commencer

  • création de postes: 120 pour l'Académie (combien pour le Pas-de-Calais ?) ne suffiront pas à assurer la fin des dédoublements et à créer un nombre de postes suffisant pour que le remplacement soit pérennisé

  • halte au mépris: le Ministre nous prend pour des idiots. Les remerciements dont il nous afflige sur nos boîtes pro ne cachent pas la réalité de ses actes : persécution de militants syndicaux, dérive managériale caporaliste, oblitérations de la liberté pédagogique, refus d'ouvrir une enquête du CHSCT suite à l'assassinat de Samuel Paty pour couvrir les manquements hiérarchiques.

    Si on y ajoute les RASED moribonds, les PIAL qui gèrent la pénurie d'AESH, la disparition progressive de l'ASH au profit d'une inclusion sans moyens ni suivi, la suppression des CAPD et bientôt des CHS garants de notre sécurité au travail, les enseignant.es placés sous la houlette des parents et des municipalités via le statut de supérieur hiérarchique du.de la directeur.trice, la coupe est pleine !

Dès le mardi 26 janvier, une large intersyndicale FO, FSU, CGT, SUD et même UNSA (et peut-être CFDT) appelle à la grève pour la satisfaction des revendications.

Retrouvons nous à Lille, porte de Paris à 14h30. Une manifestation matinale aura lieu également à Calais, horaire à venir.

Le communiqué du SNUDI-FO à lire ici


AESH, non à une vie sous le seuil de pauvreté.

La hausse du SMIC (+0,99% que le gouvernement a refusé de porter symboliquement à 1%) doit entraîner une refonte des salaires, à commencer par les plus bas.

Les 183 euros réclamés par FO, c'est pour les AESH aussi !

AESH, retrouvez le SNUDI dans des RIS qui vous sont exclusivement consacrées à Calais (19 janvier) et Saint-Omer (9 février) de 14 à 17h. C'est un droit ! Exercez-le !

Lire notre communiqué ici


PPCR.

PPCR, c'est la porte ouverte à l'arbitraire, nous l'avons toujours clairement expliqué. Ainsi, dans notre département il a été possible d'avoir obtenu les palmes académiques une année et être qualifié « d'insuffisant » par son IEN après lui avoir déplu...

Aujourd'hui, des collègues nous signalent une distorsion entre un entretien qui se déroule sous les meilleurs auspices et des grilles non conformes ni au travail produit, ni à l'entretien. Un coup de poignard dans le dos.

La parution des avis au cours des vacances de fin d'année n'a pas permis aux collègues évalués de demander un rendez-vous à l'IEN pour qu'il.elle s'explique. La belle affaire.

PPCR, c'est une carrière qui peut s'effectuer dans la peur et l'arbitraire le plus total avec des pertes financières énormes à la clé.

La bienveillance, ce n'est pas pour les personnels !

Suite à l’envoi de vos observations, l’IA-DASEN attribuera une appréciation finale avant le 15 janvier  2021. Vous disposez alors de 30 jours pour déposer un recours auprès de l’IA-DASEN.

Pour plus d'infos, contactez-nous ! contact@snudifo62, ou retrouvez vos délégué.es en cliquant ici
 

Le SNUDI-FO, exige le retrait de PPCR. PPCR, c'est le gel des carrières (phénomène encore aggravé pour les ex-instituteur.trices) et des salaires ! Retrait !

8 pages PPCR en téléchargement ici



Crise sanitaire : l'incurie, l'incompétence, la gabegie.

4 cabinets privés ont été payés sur des fonds publics (nos impôts) pour aider le gouvernement à opérer ses choix vaccinaux (source Direction Générale de la Santé, AFP). Si le ridicule devait tuer, il serait plus meurtrier que la Covid au sein de l'exécutif. Une preuve irréfutable d'incompétence.

L'argent public doit servir à augmenter le point d'indice, recruter des PE sur liste complémentaire et non des contractuels sans droits, ni carrière, ni formation qu'on voit arriver dans nos circonscriptions !

L'argent public doit servir à fournir des masques FFP2 aux personnels, à aménager leur espace de travail (pour les personnels au contact de personnes vulnérables), à mener une véritable campagne de dépistage pour tou.tes les enseignant.es et agents administratifs, à mener une campagne de vaccination pour les personnels désireux d'être vaccinés.


Retrouvez du collectif, adhérez au SNUDI-FO.

Le SNUDI-FO est à la bagarre pour les postes, les salaires, les statuts et les conditions de travail, le respect de la liberté pédagogique.

66% de votre cotisation est déduite des impôts ou versée en crédit d'impôt.

Rejoignez un syndicat de défense des salaires, des postes et des conditions de travail.

Lire la suite

Faire du 26 une grande journée pour la satisfaction des revendications.

Le ministre embourbé dans son affaire de financement de « syndicat » lycéen reste sourd aux revendications des personnels.

  • revalorisation salariale: pour FO, 183 euros (49 points d'indice) comme les hospitaliers pour commencer

  • création de postes: 120 pour l'Académie (combien pour le Pas-de-Calais ?) ne suffiront pas à assurer la fin des dédoublements et à créer un nombre de postes suffisant pour que le remplacement soit pérennisé

  • halte au mépris: le Ministre nous prend pour des idiots. Les remerciements dont il nous afflige sur nos boîtes pro ne cachent pas la réalité de ses actes : persécution de militants syndicaux, dérive managériale caporaliste, oblitérations de la liberté pédagogique, refus d'ouvrir une enquête du CHSCT suite à l'assassinat de Samuel Paty pour couvrir les manquements hiérarchiques.

    Si on y ajoute les RASED moribonds, les PIAL qui gèrent la pénurie d'AESH, la disparition progressive de l'ASH au profit d'une inclusion sans moyens ni suivi, la suppression des CAPD et bientôt des CHS garants de notre sécurité au travail, les enseignant.es placés sous la houlette des parents et des municipalités via le statut de supérieur hiérarchique du.de la directeur.trice, la coupe est pleine !

Dès le mardi 26 janvier, une large intersyndicale FO, FSU, CGT, SUD et même UNSA (et peut-être CFDT) appelle à la grève pour la satisfaction des revendications.

Retrouvons nous à Lille, porte de Paris à 14h30. Une manifestation matinale aura lieu également à Calais, horaire à venir.

Le communiqué du SNUDI-FO à lire ici


AESH, non à une vie sous le seuil de pauvreté.

La hausse du SMIC (+0,99% que le gouvernement a refusé de porter symboliquement à 1%) doit entraîner une refonte des salaires, à commencer par les plus bas.

Les 183 euros réclamés par FO, c'est pour les AESH aussi !

AESH, retrouvez le SNUDI dans des RIS qui vous sont exclusivement consacrées à Calais (19 janvier) et Saint-Omer (9 février) de 14 à 17h. C'est un droit ! Exercez-le !

Lire notre communiqué ici


PPCR.

PPCR, c'est la porte ouverte à l'arbitraire, nous l'avons toujours clairement expliqué. Ainsi, dans notre département il a été possible d'avoir obtenu les palmes académiques une année et être qualifié « d'insuffisant » par son IEN après lui avoir déplu...

Aujourd'hui, des collègues nous signalent une distorsion entre un entretien qui se déroule sous les meilleurs auspices et des grilles non conformes ni au travail produit, ni à l'entretien. Un coup de poignard dans le dos.

La parution des avis au cours des vacances de fin d'année n'a pas permis aux collègues évalués de demander un rendez-vous à l'IEN pour qu'il.elle s'explique. La belle affaire.

PPCR, c'est une carrière qui peut s'effectuer dans la peur et l'arbitraire le plus total avec des pertes financières énormes à la clé.

La bienveillance, ce n'est pas pour les personnels !

Suite à l’envoi de vos observations, l’IA-DASEN attribuera une appréciation finale avant le 15 janvier  2021. Vous disposez alors de 30 jours pour déposer un recours auprès de l’IA-DASEN.

Pour plus d'infos, contactez-nous ! contact@snudifo62, ou retrouvez vos délégué.es en cliquant ici
 

Le SNUDI-FO, exige le retrait de PPCR. PPCR, c'est le gel des carrières (phénomène encore aggravé pour les ex-instituteur.trices) et des salaires ! Retrait !

8 pages PPCR en téléchargement ici



Crise sanitaire : l'incurie, l'incompétence, la gabegie.

4 cabinets privés ont été payés sur des fonds publics (nos impôts) pour aider le gouvernement à opérer ses choix vaccinaux (source Direction Générale de la Santé, AFP). Si le ridicule devait tuer, il serait plus meurtrier que la Covid au sein de l'exécutif. Une preuve irréfutable d'incompétence.

L'argent public doit servir à augmenter le point d'indice, recruter des PE sur liste complémentaire et non des contractuels sans droits, ni carrière, ni formation qu'on voit arriver dans nos circonscriptions !

L'argent public doit servir à fournir des masques FFP2 aux personnels, à aménager leur espace de travail (pour les personnels au contact de personnes vulnérables), à mener une véritable campagne de dépistage pour tou.tes les enseignant.es et agents administratifs, à mener une campagne de vaccination pour les personnels désireux d'être vaccinés.


Retrouvez du collectif, adhérez au SNUDI-FO.

Le SNUDI-FO est à la bagarre pour les postes, les salaires, les statuts et les conditions de travail, le respect de la liberté pédagogique.

66% de votre cotisation est déduite des impôts ou versée en crédit d'impôt.

Rejoignez un syndicat de défense des salaires, des postes et des conditions de travail.

Fermer


 

Réunions d'Informations Syndicales

Participez à nos RIS en présentiel...

Dans un souci d'organisation au regard du contexte sanitaire,  merci d'annoncer votre participation au lien ci-dessous :

Date A partir de Lieu
RIS AESH
Mardi 12 janvier
14h UD FO,
10 avenue Van Pelt

LENS
googlemapsicone.jpg
RIS AESH
Mardi 19 janvier
13 h 45 UL FO,
Place Crèvecoeur

CALAIS
googlemapsicone.jpg
RIS PE
Mardi 2 février
17 h Ecole Carnot,
rue 11 novembre
ISBERGUES
googlemapsicone.jpg
RIS AESH
Mardi 9 février
13 h 45 Grande salle de la bourse du travail
Rue de l'ancien rivage
SAINT-OMER
googlemapsicone.jpg
RIS PE 
Mardi 9 février
17 h Grande salle de la bourse du travail
Rue de l'ancien rivage
SAINT-OMER
googlemapsicone.jpg
RIS PE
Mercredi 17 Mars
9 h 30 Ec. Marichez
260 rue d'Hesdin
ANVIN
googlemapsicone.jpg
RIS PE
Jeudi 18 mars
17 h Secteur CALAIS
MARS ARRAS, MARQUISE, DESVRES

iconepdf.png
Formulaire IEN RIS pour les PE

Formulaire DASEN RIS pour les AESH

S'informer et échanger librement en toute indépendance est un droit.

PPCR, salaires, accompagnement, rendez-vous de carrière, mouvement, inclusion, réforme de la fonction publique, retraites, incivilités/violences...

Ne restons pas esseulés dans nos classes !

Une réunion d'Information Syndicale (RIS) vous offre la possibilité de retrouver des collègues en dehors du cadre institutionnel, de vous exprimer, de partager, d'avoir des conseils, des informations, de rencontrer un délégué syndical à l'écoute de n'importe quelle situation.

Participer aux RIS ne signifie pas forcement "faire des heures en plus".
9h de RIS sont déductibles annuellement des 108h (hors CE et APC).

Alors n'hésitons plus, retrouvons-nous pour discuter de l'essentiel : nos droits !

logo_snudi62.PNG      

Fil d'actualité