En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 

La dernière lettre du SnudiFO62

Loi Rilhac, APC, PPMS.

La loi Rilhac est une attaque contre nos statuts. Loin de conférer un quelconque statut de petit chef, elle coince un peu plus encore les directeur-trices entre le marteau et l'enclume.

=> le-la directeur-trice est délégataire de l'autorité du DASEN. Les IEN se trouvent déchargés de leurs responsabilités au « profit » des directeur-trices : inclusion, remplacement, sécurité au travail, relations avec la mairie...Tout est réglementairement de la responsabilité des directeur-trices.

Peu à peu les tâches qui incombaient aux IEN seront transférées aux directeur-trices, les IEN étant reversés dans un corps fusionné avec les IA-IPR (inspecteur second degré).

=> le-la directeur-trice est chargé d'appliquer les décisions du Conseil d’École. Autrefois consulté, ce conseil devient décisionnaire. Dans ce conseil, les enseignant-es ne sont pas majoritaires, faut-il le rappeler...

=> les adjoint-es vont peu à peu tomber sous la coupe d'un chef de proximité, un « manager ».

Contreparties :

=> les directeur-trices sont déchargées totalement d'APC depuis la rentrée. Une preuve que ça ne sert strictement à rien.

=> les directeur-trices sont déchargées de la rédaction du PPMS.

Pas besoin de décret d'application !

1- Depuis le 12 mai 2016, la Cour de Cassation estime qu'une loi suffisamment précise entre en vigueur avant que les décrets ne soient parus.

2- Quand le législateur déclare que les décrets d'application ne sont pas nécessaires. C'est le cas de la loi Rilhac dont seuls certains articles sont soumis à décret.

Contactez le SNUDI-FO pour faire valoir et respecter vos droits.

Avec le SNUDI-FO, refusez la loi Rilhac !

Consultez sur Légifrance quels articles sont soumis à décret (échéancier)

Tout sur la loi Rilhac ici



AESH : toujours moins !

Avec le SnudiFO62 qui a beaucoup communiqué et accompagné les AESH à ce sujet, les personnels se sont largement appropriés ce droit.

Jusqu'à maintenant déclarée sur formulaire papier, la demande de prise en charge des frais de déplacement et du panier repas doit s'effectuer depuis la rentrée au moyen de l'interface Chorus-DT accessible via Eduline.

Pour le SnudiFO62, cela va compliquer considérablement les démarches dans la déclaration des frais de repas pour les AESH qui peuvent en bénéficier.

Là où il suffisait simplement de cocher une case pour déclarer que l'école ou l'établissement d'exercice pour cette journée nous ouvrait le droit au "panier repas" , il faut maintenant pour chaque repas transférer numériquement un justificatif : ticket de caisse, attestation ou facture de cantine.

=> Qui va fournir aux personnels les outils informatiques pour scanner leurs documents, peu d'école en sont équipés ?

=> Les AESH qui font leur demande d'indemnisation, travaillent pour beaucoup dans les milieux ruraux. Pas toujours facile de trouver une boulangerie, un snack pour justifier de l'achat de son repas.

En créant les PIAL, le ministère n'avait pas anticipé que cela ouvrirait le droit à l'indemnisation pour des dizaines de milliers d'AESH et donc qu'il lui faudrait payer.

Il lui faut payer aussi des personnels dans les services du rectorat et de la DSDEN alors le gouvernement légifère (décret de février 2019) pour toujours faire des économies.

Nos revendications restent entières

=> un vrai statut, un vrai salaire, une vraie carrière pour les AESH

=> suppression des PIAL

=> des repas indemnisés sans justificatifs quotidiens.

Retrouvez-nous en RIS AESH vendredi 7 octobre à Calais (Bourse du Travail) et jeudi 20 octobre à Calais (Bourse du Travail) à partir de 13h45.

Y participer est un droit !!! Infos 06 21 21 83 38 ou contact@snudifo62.fr



Remplaçant, pas esclave de circo !

Des collègues remplaçant-es nous ont alertés sur des problèmes liés à l'usage de leur téléphone portable, entre autres...

=> fournir son numéro personnel en circonscription n'est pas obligatoire. Ce n'est pas un outil fourni par l'administration. Si vous ne le fournissez pas, on vous contactera dans votre école de rattachement, conformément aux textes réglementaires.

=> vous devez n'être appelés que sur le temps de travail. Des coups de fil, des courriels à 8h du matin ou à 21 heures constituent une atteinte aux obligations de service des titulaires-remplaçants et à la vie privée.

=> si vous êtes, de par vos remplacements, dans l'impossibilité d'effectuer vos heures d'APC, de Conseils, vous n'avez pas à les rattraper sous d'autres formes (formations, animations).

L'administration propose des webinaires sur le droit à la déconnexion, exerçons-la tout de suite !

Contrairement à ce qu'on voudrait nous faire croire dans certaines circonscriptions (peu nombreuses, mais elles existent) , le-la remplaçant-e n'est pas taillable et corvéable à merci, ses horaires ne sont pas soumis à des astreintes matin, soir et week-ends compris.

Un souci, une question, un problème : le réflexe utile pour faire valoir ses droits : SNUDI-FO 62 !

Infos 06 13 77 43 84 ou contact@snudifo62.fr

4 pages complètes sur les droits des remplaçants ici.



Evaluations d'école : faire front !

Nationalement, le SNUDI-FO s'est adressé à l'intersyndicale qui s'était opposée aux inspections d'école, toujours contraires à notre statut.

Le SNUDI-FO reste à la bagarre sur ce projet de transformer l'école en entreprise « managée » et « auditée » et engage chacun à prendre ses responsabilités sur ce dispositif largement rejeté dans les écoles.



Adhérez, venez discuter lors de nos RIS !

Ne restons pas isolé-es face aux injonctions qui excèdent nos obligations. Recréons du collectif autour d'un syndicat pleinement engagé auprès de TOUS les personnels : adjoints, remplaçants, AESH, CPC, directeurs, contractuels, personnels de l'ASH !

Résister, revendiquer pour toutes et tous, sans exception. Adhérez ici !

Les adhésions sont en année civile : adhérez jusqu'en décembre pour 1/4 de cotisation et bénéficiez d'ores et déjà de la protection juridique et de la protection « consommateurs » de Force Ouvrière !

Rappel RIS : tout PE a le droit à 9h de RIS qu'on défalque des 108 heures (sauf APC devant élèves et Conseil d’École).

Les animations fléchées, obligatoires, prioritaires, recommandées n'existent pas ! Si l'on vous affirme le contraire, contactez-nous.

Lire la suite

Loi Rilhac, APC, PPMS.

La loi Rilhac est une attaque contre nos statuts. Loin de conférer un quelconque statut de petit chef, elle coince un peu plus encore les directeur-trices entre le marteau et l'enclume.

=> le-la directeur-trice est délégataire de l'autorité du DASEN. Les IEN se trouvent déchargés de leurs responsabilités au « profit » des directeur-trices : inclusion, remplacement, sécurité au travail, relations avec la mairie...Tout est réglementairement de la responsabilité des directeur-trices.

Peu à peu les tâches qui incombaient aux IEN seront transférées aux directeur-trices, les IEN étant reversés dans un corps fusionné avec les IA-IPR (inspecteur second degré).

=> le-la directeur-trice est chargé d'appliquer les décisions du Conseil d’École. Autrefois consulté, ce conseil devient décisionnaire. Dans ce conseil, les enseignant-es ne sont pas majoritaires, faut-il le rappeler...

=> les adjoint-es vont peu à peu tomber sous la coupe d'un chef de proximité, un « manager ».

Contreparties :

=> les directeur-trices sont déchargées totalement d'APC depuis la rentrée. Une preuve que ça ne sert strictement à rien.

=> les directeur-trices sont déchargées de la rédaction du PPMS.

Pas besoin de décret d'application !

1- Depuis le 12 mai 2016, la Cour de Cassation estime qu'une loi suffisamment précise entre en vigueur avant que les décrets ne soient parus.

2- Quand le législateur déclare que les décrets d'application ne sont pas nécessaires. C'est le cas de la loi Rilhac dont seuls certains articles sont soumis à décret.

Contactez le SNUDI-FO pour faire valoir et respecter vos droits.

Avec le SNUDI-FO, refusez la loi Rilhac !

Consultez sur Légifrance quels articles sont soumis à décret (échéancier)

Tout sur la loi Rilhac ici



AESH : toujours moins !

Avec le SnudiFO62 qui a beaucoup communiqué et accompagné les AESH à ce sujet, les personnels se sont largement appropriés ce droit.

Jusqu'à maintenant déclarée sur formulaire papier, la demande de prise en charge des frais de déplacement et du panier repas doit s'effectuer depuis la rentrée au moyen de l'interface Chorus-DT accessible via Eduline.

Pour le SnudiFO62, cela va compliquer considérablement les démarches dans la déclaration des frais de repas pour les AESH qui peuvent en bénéficier.

Là où il suffisait simplement de cocher une case pour déclarer que l'école ou l'établissement d'exercice pour cette journée nous ouvrait le droit au "panier repas" , il faut maintenant pour chaque repas transférer numériquement un justificatif : ticket de caisse, attestation ou facture de cantine.

=> Qui va fournir aux personnels les outils informatiques pour scanner leurs documents, peu d'école en sont équipés ?

=> Les AESH qui font leur demande d'indemnisation, travaillent pour beaucoup dans les milieux ruraux. Pas toujours facile de trouver une boulangerie, un snack pour justifier de l'achat de son repas.

En créant les PIAL, le ministère n'avait pas anticipé que cela ouvrirait le droit à l'indemnisation pour des dizaines de milliers d'AESH et donc qu'il lui faudrait payer.

Il lui faut payer aussi des personnels dans les services du rectorat et de la DSDEN alors le gouvernement légifère (décret de février 2019) pour toujours faire des économies.

Nos revendications restent entières

=> un vrai statut, un vrai salaire, une vraie carrière pour les AESH

=> suppression des PIAL

=> des repas indemnisés sans justificatifs quotidiens.

Retrouvez-nous en RIS AESH vendredi 7 octobre à Calais (Bourse du Travail) et jeudi 20 octobre à Calais (Bourse du Travail) à partir de 13h45.

Y participer est un droit !!! Infos 06 21 21 83 38 ou contact@snudifo62.fr



Remplaçant, pas esclave de circo !

Des collègues remplaçant-es nous ont alertés sur des problèmes liés à l'usage de leur téléphone portable, entre autres...

=> fournir son numéro personnel en circonscription n'est pas obligatoire. Ce n'est pas un outil fourni par l'administration. Si vous ne le fournissez pas, on vous contactera dans votre école de rattachement, conformément aux textes réglementaires.

=> vous devez n'être appelés que sur le temps de travail. Des coups de fil, des courriels à 8h du matin ou à 21 heures constituent une atteinte aux obligations de service des titulaires-remplaçants et à la vie privée.

=> si vous êtes, de par vos remplacements, dans l'impossibilité d'effectuer vos heures d'APC, de Conseils, vous n'avez pas à les rattraper sous d'autres formes (formations, animations).

L'administration propose des webinaires sur le droit à la déconnexion, exerçons-la tout de suite !

Contrairement à ce qu'on voudrait nous faire croire dans certaines circonscriptions (peu nombreuses, mais elles existent) , le-la remplaçant-e n'est pas taillable et corvéable à merci, ses horaires ne sont pas soumis à des astreintes matin, soir et week-ends compris.

Un souci, une question, un problème : le réflexe utile pour faire valoir ses droits : SNUDI-FO 62 !

Infos 06 13 77 43 84 ou contact@snudifo62.fr

4 pages complètes sur les droits des remplaçants ici.



Evaluations d'école : faire front !

Nationalement, le SNUDI-FO s'est adressé à l'intersyndicale qui s'était opposée aux inspections d'école, toujours contraires à notre statut.

Le SNUDI-FO reste à la bagarre sur ce projet de transformer l'école en entreprise « managée » et « auditée » et engage chacun à prendre ses responsabilités sur ce dispositif largement rejeté dans les écoles.



Adhérez, venez discuter lors de nos RIS !

Ne restons pas isolé-es face aux injonctions qui excèdent nos obligations. Recréons du collectif autour d'un syndicat pleinement engagé auprès de TOUS les personnels : adjoints, remplaçants, AESH, CPC, directeurs, contractuels, personnels de l'ASH !

Résister, revendiquer pour toutes et tous, sans exception. Adhérez ici !

Les adhésions sont en année civile : adhérez jusqu'en décembre pour 1/4 de cotisation et bénéficiez d'ores et déjà de la protection juridique et de la protection « consommateurs » de Force Ouvrière !

Rappel RIS : tout PE a le droit à 9h de RIS qu'on défalque des 108 heures (sauf APC devant élèves et Conseil d’École).

Les animations fléchées, obligatoires, prioritaires, recommandées n'existent pas ! Si l'on vous affirme le contraire, contactez-nous.

Fermer


 

Réunions d'Informations Syndicales

Date A partir de Lieu
RIS  PE (secteur Saint-Omer)
Mardi 27 septembre 2022
17h Ecole Long Jardin
rue des Iris
SAINT-MARTIN-LES-TATINGHEM
googlemapsicone.jpg
RIS  PE (secteur Béthune)
Mardi 4 octobre 2022
17h Ecole Michelet,
72 rue Michelet
BETHUNE
googlemapsicone.jpg

RIS  AESH (secteur Calais)
Vendredi 7 octobre 2022

13h45 Union locale FO
place Crèvecoeur

CALAIS
googlemapsicone.jpg
RIS  PE (secteur Desvres-Etaples)
Mardi 11 octobre 2022
17h Salle des fêtes,
place de la Mairie
LONGFOSSE
googlemapsicone.jpg
RIS  PE (secteur Hénin-Beaumont)
Mardi 11 octobre 2022
17h Ecole Léon Blum,
274 rue H. Caupin
HENIN-BEAUMONT
googlemapsicone.jpg
RIS  PE (secteur Marquise)
Jeudi 13 octobre 2022
17h Ec. Restusienne,
25 Rue Buisson
RETY
googlemapsicone.jpg
RIS  PE (secteur Audruicq)
Jeudi 13 octobre 2022
17h Ec. Hautes Communes,
côté élementaire
rue Ferry
MARCK
googlemapsicone.jpg

RIS  PE (secteur Arras)
Mardi 18 octobre 2022

17h Ecole primaire,
place de la Mairie
ATHIES
googlemapsicone.jpg

RIS  AESH (secteur Saint-Omer)
Jeudi 20 octobre 2022

13h45 Bourse du travail
(petite salle du bas)
Rue de l'Arsenal

SAINT-OMER
googlemapsicone.jpg
RIS  PE (secteur Auchel)
Mardi 15 novembre 2022
17h Ecole Victor Hugo,
place J. Guesde
AUCHEL
googlemapsicone.jpg
RIS  PE (secteur Boulogne/Mer)
Jeudi 17 novembre 2022
17h Ecole Leuliette-Eurvin,
Rue Edouard Heriot
BOULOGNE-SUR-MER
googlemapsicone.jpg

Date modifiée
RIS  PE (secteur Aire/Lys-Isbergues)
Mardi 22 novembre 2022

17h Ecole Carnot,
rue 11 novembre
ISBERGUES
googlemapsicone.jpg

RIS  PE (secteur Calais)
Jeudi 24 novembre 2022

17h Ecole élémentaire du centre,
rue Louis Clipet
COULOGNE
googlemapsicone.jpg

Date modifiée
RIS  PE (secteur Lens)
Mardi 29 novembre 2022

17h Ecole Cerf-Hanotel,
309 rue Victor Hugo
NOYELLES-SOUS-LENS
googlemapsicone.jpg
RIS  PE (secteur Arras)
Samedi 3 décembre 2022
9h30 Ecole primaire,
place de la Mairie
ATHIES
googlemapsicone.jpg

RIS  PE (secteur Saint-Pol)
Mercredi 7 décembre 2022

9h30 Ecole G. Marichez,
260 rue d'Hesdin
ANVIN
googlemapsicone.jpg
RIS AESH (dates à venir) googlemapsicone.jpg
iconepdf.png
Formulaire IEN RIS pour les PE

Formulaire DASEN RIS pour les AESH

Participez à nos Réunions d'Information Syndicale
S'informer et échanger librement en toute indépendance est un droit.

Inclusion, PIAL, salaires, PPCR, accompagnement, rendez-vous de carrière, direction d'école, mouvement, réforme de la fonction publique, retraites, incivilités/violences...

Ne restons pas esseulés dans nos classes !

Notre droit à RIS : PE - AESH

Une réunion d'Information Syndicale (RIS) vous offre la possibilité de retrouver des collègues en dehors du cadre institutionnel, de vous exprimer, de partager, d'avoir des conseils, des informations, de rencontrer un délégué syndical à l'écoute de n'importe quelle situation.

Participer aux RIS ne signifie pas forcement "faire des heures en plus".
9h de RIS sont déductibles annuellement des 108h (hors CE et APC).

Alors n'hésitez plus, retrouvons-nous pour discuter de l'essentiel : nos droits !

logo_snudi62.PNG      

Fil d'actualité