En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 

La dernière lettre du SnudiFO62

Évaluations d'école : pour FO, c'est un véritable NON !

Adossée à PPCR, l'évaluation d'école permettra une conduite managériale de l'école avec à la clé absolument RIEN pour les personnels.

Contrairement aux anciennes inspections, les inspections d'école n'apporteront rien à chacun-e d'entre nous. Si l'inspection triennale n'était pas la panacée, elle permettait à chacun d'envisager une progression plus ou moins rapide dans les échelons.

Aujourd'hui, nous serons évalués par une charrette de personnels extérieurs à la circonscription, notre travail sera mis sur la sellette par les parents, les élèves, les élus.

L'évaluation d'école, c'est le « Trip Advisor » de l’Éducation Nationale.

L'évaluation d'école, c'est la porte d'entrée pour des salaires et des primes individualisés en fonction de la tête du client, comme en éducation prioritaire, comme les IEN dont une partie du salaire est « au mérite ».

Ainsi, le gouvernement pourra s'enorgueillir de hausses de salaire alors qu'il s'agira de récompenser quelques-uns au détriment du dégel du point d'indice.

Force Ouvrière ne s'inscrit aucunement dans cette logique, ni par les discours, ni par les actes. Aucun des syndicalistes Force Ouvrière ne quémande auprès de son IEN ou du DASEN pour venir évaluer les collègues ou s'introduire dans vos classes.

Et pour cause, nous défendons nos statuts, nous ne participerons pas à les abattre.

=> non aux inspections d'école, au pilotage par l'évaluation.

=> non aux « constellations »

=> non à PPCR, la genèse de toute cette déréglementation.



Remplacement : rien ne va plus.

Mi-mai et les circonscriptions sont encore en tension, quasi toutes en déficit de remplaçants alors que le Covid semble pour l'instant refluer. Arrêts maladie « ordinaires », épuisement professionnel, les héros sont fatigués.

En cause ? Un métier qui perd son sens, une école abandonnée qui devient son propre recours à tous les niveaux. Pour preuve, le déficit au concours est énorme, les académies commencent à se constituer un « vivier » (terme de l'administration...on ne vaut pas plus qu'un poisson) de contractuels.

Le Ministère refuse de donner les chiffres des concours, lire ici

Notre métier ne peut pas consister en la rédaction de projets pour pallier la destruction des RASED, des postes ASH, des postes de remplaçants, et inclure sans moyens, sans AESH.

Les missions et statuts de chacun doivent être respectés : BD et BDFC doivent pouvoir exercer leur métier sereinement, en accord avec les textes réglementant leurs missions. C'est en ce sens que le SNUDI 62 s'est adressé au DASEN.

C'est la logique de management qui a prévalu chez France Telecom et qui conduisit à une vague de suicides...

Rendre le travail infaisable => décourager => épuiser => constater que rien ne va => privatiser => embaucher des contractuels sous-payés et sans droits.

Remplacement : le communiqué du SNUDI ici


Organisons-nous pour nous défendre.

Le SNUDI-FO, un syndicat uniquement tourné vers la défense des personnels et des moyens, vous propose des stages (nous en reprogrammerons dès la rentrée pour celles et ceux qui les ont ratés en cette fin d'année) et des RIS.

Article "droit syndical" à lire ici

Venez nous retrouver, échangeons, faites remonter vos problèmes et demandes, il est temps de nous organiser.

Le but de ce gouvernement, comme de ses prédécesseurs, est d'en finir avec toutes les conquêtes sociales d'après-guerre : retraites, assurance-chômage, sécurité sociale, service public, représentation syndicale.

Avec Force Ouvrière, luttez contre un retour un siècle en arrière sous couvert de « modernisation ». On défend nos droits, nos statuts, nos salaires !

Résister, revendiquer pour toutes et tous, sans exception.

Les prochaines RIS sur notre site https://snudifo62.fr/

Lire la suite

Évaluations d'école : pour FO, c'est un véritable NON !

Adossée à PPCR, l'évaluation d'école permettra une conduite managériale de l'école avec à la clé absolument RIEN pour les personnels.

Contrairement aux anciennes inspections, les inspections d'école n'apporteront rien à chacun-e d'entre nous. Si l'inspection triennale n'était pas la panacée, elle permettait à chacun d'envisager une progression plus ou moins rapide dans les échelons.

Aujourd'hui, nous serons évalués par une charrette de personnels extérieurs à la circonscription, notre travail sera mis sur la sellette par les parents, les élèves, les élus.

L'évaluation d'école, c'est le « Trip Advisor » de l’Éducation Nationale.

L'évaluation d'école, c'est la porte d'entrée pour des salaires et des primes individualisés en fonction de la tête du client, comme en éducation prioritaire, comme les IEN dont une partie du salaire est « au mérite ».

Ainsi, le gouvernement pourra s'enorgueillir de hausses de salaire alors qu'il s'agira de récompenser quelques-uns au détriment du dégel du point d'indice.

Force Ouvrière ne s'inscrit aucunement dans cette logique, ni par les discours, ni par les actes. Aucun des syndicalistes Force Ouvrière ne quémande auprès de son IEN ou du DASEN pour venir évaluer les collègues ou s'introduire dans vos classes.

Et pour cause, nous défendons nos statuts, nous ne participerons pas à les abattre.

=> non aux inspections d'école, au pilotage par l'évaluation.

=> non aux « constellations »

=> non à PPCR, la genèse de toute cette déréglementation.



Remplacement : rien ne va plus.

Mi-mai et les circonscriptions sont encore en tension, quasi toutes en déficit de remplaçants alors que le Covid semble pour l'instant refluer. Arrêts maladie « ordinaires », épuisement professionnel, les héros sont fatigués.

En cause ? Un métier qui perd son sens, une école abandonnée qui devient son propre recours à tous les niveaux. Pour preuve, le déficit au concours est énorme, les académies commencent à se constituer un « vivier » (terme de l'administration...on ne vaut pas plus qu'un poisson) de contractuels.

Le Ministère refuse de donner les chiffres des concours, lire ici

Notre métier ne peut pas consister en la rédaction de projets pour pallier la destruction des RASED, des postes ASH, des postes de remplaçants, et inclure sans moyens, sans AESH.

Les missions et statuts de chacun doivent être respectés : BD et BDFC doivent pouvoir exercer leur métier sereinement, en accord avec les textes réglementant leurs missions. C'est en ce sens que le SNUDI 62 s'est adressé au DASEN.

C'est la logique de management qui a prévalu chez France Telecom et qui conduisit à une vague de suicides...

Rendre le travail infaisable => décourager => épuiser => constater que rien ne va => privatiser => embaucher des contractuels sous-payés et sans droits.

Remplacement : le communiqué du SNUDI ici


Organisons-nous pour nous défendre.

Le SNUDI-FO, un syndicat uniquement tourné vers la défense des personnels et des moyens, vous propose des stages (nous en reprogrammerons dès la rentrée pour celles et ceux qui les ont ratés en cette fin d'année) et des RIS.

Article "droit syndical" à lire ici

Venez nous retrouver, échangeons, faites remonter vos problèmes et demandes, il est temps de nous organiser.

Le but de ce gouvernement, comme de ses prédécesseurs, est d'en finir avec toutes les conquêtes sociales d'après-guerre : retraites, assurance-chômage, sécurité sociale, service public, représentation syndicale.

Avec Force Ouvrière, luttez contre un retour un siècle en arrière sous couvert de « modernisation ». On défend nos droits, nos statuts, nos salaires !

Résister, revendiquer pour toutes et tous, sans exception.

Les prochaines RIS sur notre site https://snudifo62.fr/

Fermer


 

Réunions d'Informations Syndicales

Date A partir de Lieu
RIS  PE (secteur Saint-Omer)
Mardi 3 mai
17 h Ecole Jules Ferry
38 rue J. Ferry
ARQUES
googlemapsicone.jpg
RIS PE (secteur Saint-Pol-sur-Ternoise)
Mercredi 4 mai
9 h 30 Ecole Primaire Vallée de La Ternoise
15 Rue De L'eglise
PIERREMONT
googlemapsicone.jpg
RIS PE (circo Audruicq)
Jeudi 5 mai
17 h Ecole mat. Hautes-Communes
106 rue Jules Ferry
MARCK-EN-CALAISIS
googlemapsicone.jpg
RIS PE (circo Aire/Lys)
Mardi 17 mai
17 h Ecole Carnot,
rue 11 novembre
ISBERGUES
googlemapsicone.jpg
RIS PE (secteur Calais)
Jeudi 16 juin
17 h Ecole Jules Ferry,
route nationale
BLERIOT-PLAGE
googlemapsicone.jpg
RIS PE (circo Arras)
Samedi 18 juin
9 h 30 Ecole Primaire,
Pl. du M. Foch
ATHIES
googlemapsicone.jpg
RIS PE (secteur Desvres-Etaples)
mardi 21 juin
17 h Salle des fêtes,
place de la Mairie
LONGFOSSE
googlemapsicone.jpg
RIS PE (secteur Béthune)
mardi 28 juin
17 h Ecole Michelet,
Rue Michelet
BETHUNE
googlemapsicone.jpg
RIS PE (secteur Boulogne/Marquise)
date à venir
17 h Ecole la Restusienne,
25 rue Buisson
RETY
googlemapsicone.jpg
RIS PE (Circo Saint-Omer)
date à préciser en juin
17 h Bourse du Travail,
rue de l'ancien rivage
SAINT-OMER
googlemapsicone.jpg
Stages PE et AESH Mai-Juin 2022 SAINT-OMER - CALAIS - LENS... INFOS ICI
iconepdf.png
Formulaire IEN RIS pour les PE

Formulaire DASEN RIS pour les AESH

Participez à nos Réunions d'Information Syndicale
S'informer et échanger librement en toute indépendance est un droit.

Inclusion, PIAL, salaires, PPCR, accompagnement, rendez-vous de carrière, direction d'école, mouvement, réforme de la fonction publique, retraites, incivilités/violences...

Ne restons pas esseulés dans nos classes !

Notre droit à RIS : PE - AESH

Une réunion d'Information Syndicale (RIS) vous offre la possibilité de retrouver des collègues en dehors du cadre institutionnel, de vous exprimer, de partager, d'avoir des conseils, des informations, de rencontrer un délégué syndical à l'écoute de n'importe quelle situation.

Participer aux RIS ne signifie pas forcement "faire des heures en plus".
9h de RIS sont déductibles annuellement des 108h (hors CE et APC).

Alors n'hésitez plus, retrouvons-nous pour discuter de l'essentiel : nos droits !

logo_snudi62.PNG      

Fil d'actualité