En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 

La dernière lettre du SnudiFO62

Dégel du point d'indice avant l'été : c'est raté, un "tapis de bombes" de réformes promis.

Le gouvernement avait parlé d'un dégel du point d'indice avant l'été. L'été, c'est demain, la énième promesse non tenue de ce gouvernement s'évapore dans la canicule...La vraie promesse, c'est celle formulée par le député Le Gendre : "un tapis de bombes de réformes".

Au SNUDI, nous n'avons jamais cru un gouvernement qui a fait siens la trahison et le mensonge.

Avec l'inflation, ce sont presque 25% de pouvoir d'achat perdus par les PE depuis 2000.

Le chômage baisse prétendument...au sein de nos écoles, nous croisons quotidiennement la recette gouvernementale pour faire baisser le chômage

=> contractuel-les payés au lance-pierre

=> AESH payés sous le seuil de pauvreté

=> services civiques à 500 euros en lieu et place d'AED au statut pérenne.

Contre le « tapis de bombes de réformes » promis par le député LREM Le Gendre, nous opposons les revendications et la mobilisation.

=> dégel immédiat du point d'indice avec comme préalable les 183 euros obtenus par les hospitaliers

=> recrutement immédiat de toute la liste complémentaire et abondement pour avoir un enseignant titulaire dans chaque classe

=> un vrai statut, un vrai salaire, une vraie carrière pour les AESH et la suppression des PIAL

=> non à une quelconque réforme des retraites.


Le Ministre N'Diaye lance une énième discussion.

Quel cabinet privé, quel MacKinsey se gave et se cache encore derrière cet enfumage du ministre ? Le cabinet ministériel inchangé de Blanquer a-t-il pu enfin accoucher d'une idée sans engager des fonds privés ni s'attaquer à nos droits et nos statuts ?

Après les premières discussions avec le ministère, il s'avère que le Ministre N'Diaye sera un copier-coller de son prédécesseur de triste mémoire pour toute la profession.

Combattre ou débattre avec les sourds ?

La réponse ici.


42 postes de direction vacants : on ne vend plus de rêve.

Dans le Pas-de-Calais, ce sont 42 postes de direction restés sans attribution. Malgré le statut de chef qui se profile malgré l'opposition de 85% de la profession, ce poste ne vend plus de rêve.

Bien sûr, les ministères successifs, quelle que soit leur obédience politique, ont tout mis en œuvre pour dégrader les conditions d'exercice des directeur-trices, rendant les missions infaisables.

Aujourd'hui, le statut est présenté comme la panacée en remède à un mal inoculé par le ministère lui-même.

Pour le SNUDI-FO, le décret de 89 doit rester le fil à plomb des missions de direction d'école, centré sur l'intérêt des élèves et de l'école de la République.

Non au statut, non aux directeurs-trices évaluateurs et recruteurs.

Note : les candidatures sur les postes restés vacants sont à envoyer avant le 22 juin. Conditions : être sur la liste d'aptitude, ne pas être en poste, avoir participé au mouvement.

Tous les détails ici.

Lire la suite

Dégel du point d'indice avant l'été : c'est raté, un "tapis de bombes" de réformes promis.

Le gouvernement avait parlé d'un dégel du point d'indice avant l'été. L'été, c'est demain, la énième promesse non tenue de ce gouvernement s'évapore dans la canicule...La vraie promesse, c'est celle formulée par le député Le Gendre : "un tapis de bombes de réformes".

Au SNUDI, nous n'avons jamais cru un gouvernement qui a fait siens la trahison et le mensonge.

Avec l'inflation, ce sont presque 25% de pouvoir d'achat perdus par les PE depuis 2000.

Le chômage baisse prétendument...au sein de nos écoles, nous croisons quotidiennement la recette gouvernementale pour faire baisser le chômage

=> contractuel-les payés au lance-pierre

=> AESH payés sous le seuil de pauvreté

=> services civiques à 500 euros en lieu et place d'AED au statut pérenne.

Contre le « tapis de bombes de réformes » promis par le député LREM Le Gendre, nous opposons les revendications et la mobilisation.

=> dégel immédiat du point d'indice avec comme préalable les 183 euros obtenus par les hospitaliers

=> recrutement immédiat de toute la liste complémentaire et abondement pour avoir un enseignant titulaire dans chaque classe

=> un vrai statut, un vrai salaire, une vraie carrière pour les AESH et la suppression des PIAL

=> non à une quelconque réforme des retraites.


Le Ministre N'Diaye lance une énième discussion.

Quel cabinet privé, quel MacKinsey se gave et se cache encore derrière cet enfumage du ministre ? Le cabinet ministériel inchangé de Blanquer a-t-il pu enfin accoucher d'une idée sans engager des fonds privés ni s'attaquer à nos droits et nos statuts ?

Après les premières discussions avec le ministère, il s'avère que le Ministre N'Diaye sera un copier-coller de son prédécesseur de triste mémoire pour toute la profession.

Combattre ou débattre avec les sourds ?

La réponse ici.


42 postes de direction vacants : on ne vend plus de rêve.

Dans le Pas-de-Calais, ce sont 42 postes de direction restés sans attribution. Malgré le statut de chef qui se profile malgré l'opposition de 85% de la profession, ce poste ne vend plus de rêve.

Bien sûr, les ministères successifs, quelle que soit leur obédience politique, ont tout mis en œuvre pour dégrader les conditions d'exercice des directeur-trices, rendant les missions infaisables.

Aujourd'hui, le statut est présenté comme la panacée en remède à un mal inoculé par le ministère lui-même.

Pour le SNUDI-FO, le décret de 89 doit rester le fil à plomb des missions de direction d'école, centré sur l'intérêt des élèves et de l'école de la République.

Non au statut, non aux directeurs-trices évaluateurs et recruteurs.

Note : les candidatures sur les postes restés vacants sont à envoyer avant le 22 juin. Conditions : être sur la liste d'aptitude, ne pas être en poste, avoir participé au mouvement.

Tous les détails ici.

Fermer


 

Réunions d'Informations Syndicales

Date A partir de Lieu
RIS  PE (secteur Saint-Omer)
Mardi 3 mai
17 h Ecole Jules Ferry
38 rue J. Ferry
ARQUES
googlemapsicone.jpg
RIS PE (secteur Saint-Pol-sur-Ternoise)
Mercredi 4 mai
9 h 30 Ecole Primaire Vallée de La Ternoise
15 Rue De L'eglise
PIERREMONT
googlemapsicone.jpg
RIS PE (circo Audruicq)
Jeudi 5 mai
17 h Ecole mat. Hautes-Communes
106 rue Jules Ferry
MARCK-EN-CALAISIS
googlemapsicone.jpg
RIS PE (circo Aire/Lys)
Mardi 17 mai
17 h Ecole Carnot,
rue 11 novembre
ISBERGUES
googlemapsicone.jpg
RIS PE (circo Audruicq)
Jeudi 2 juin
17 h Ecole Bredenarde,
rue Edmond Dupont
AUDRUICQ
googlemapsicone.jpg
RIS PE (secteur Boulogne/Marquise)
jeudi 9 juin
17 h Ecole la Restusienne,
25 rue Buisson
RETY
googlemapsicone.jpg
RIS PE (secteur Calais)
Jeudi 16 juin
17 h Ecole Jules Ferry,
route nationale
BLERIOT-PLAGE
googlemapsicone.jpg
RIS PE (Circo Saint-Omer)
Vendredi 17 juin
17 h Bourse du Travail,
rue de l'ancien rivage
SAINT-OMER
googlemapsicone.jpg
RIS PE (secteur Desvres-Etaples)
mardi 21 juin
17 h Salle des fêtes,
place de la Mairie
LONGFOSSE
googlemapsicone.jpg
RIS PE (circo Arras)
Samedi 25 juin
9 h 30 Ecole Primaire,
Pl. du M. Foch
ATHIES
googlemapsicone.jpg
RIS PE (secteur Béthune)
mardi 28 juin
17 h Ecole Michelet,
Rue Michelet
BETHUNE
googlemapsicone.jpg
Stages PE et AESH Mai-Juin 2022 SAINT-OMER - CALAIS - LENS... INFOS ICI
iconepdf.png
Formulaire IEN RIS pour les PE

Formulaire DASEN RIS pour les AESH

Participez à nos Réunions d'Information Syndicale
S'informer et échanger librement en toute indépendance est un droit.

Inclusion, PIAL, salaires, PPCR, accompagnement, rendez-vous de carrière, direction d'école, mouvement, réforme de la fonction publique, retraites, incivilités/violences...

Ne restons pas esseulés dans nos classes !

Notre droit à RIS : PE - AESH

Une réunion d'Information Syndicale (RIS) vous offre la possibilité de retrouver des collègues en dehors du cadre institutionnel, de vous exprimer, de partager, d'avoir des conseils, des informations, de rencontrer un délégué syndical à l'écoute de n'importe quelle situation.

Participer aux RIS ne signifie pas forcement "faire des heures en plus".
9h de RIS sont déductibles annuellement des 108h (hors CE et APC).

Alors n'hésitez plus, retrouvons-nous pour discuter de l'essentiel : nos droits !

logo_snudi62.PNG      

Fil d'actualité