En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 

Régime de décharge

Le régime de décharge.

Le volume de décharge des directrices et directeurs reste largement insuffisant pour répondre à la quantité croissante de tâches indues.
La suppression des aides administratives en début du quinquennat Macron, a mis nos collègues en grande difficulté. Malgré les revendications, le ministère est resté sourd.

Le SnudiFO62 invite les directrices et directeurs à utiliser votre temps de décharge pour réaliser en priorité les tâches relevant de l'article 2 de février 1989. 

Le SnudiFO revendique :

  • l’abaissement significatif du seuil d’attribution des décharges de service, le maintien intégral et l’extension des cadres départementaux plus favorables; pas un directeur sans décharge statutaire hebdomadaire ;
  • la prise en compte dans tous les départements de toutes les classes dans le calcul des décharges de direction, y compris les CP et CE1 dédoublés en Éducation prioritaire
decharge_direction.PNG

Décharge sur le temps d'enseignement


Ecoles fonctionnant sur 9 demi-journées :

  • 1/4 de décharge : 1 jour/semaine + 1/2 journée toutes les 4 semaines ;
  • 1/3 de décharge : 1,5 jours/semaine  ;
  • 1/2 décharge : 2  jours/semaine et une 1/2 journée toutes les 2 semaines.


Écoles fonctionnant sur 8 demi-journées  :

  • 1/3 de décharge : 1 jour/semaine et soit un jour une semaine sur trois, soit une demi-journée deux semaines sur trois.

Décharge sur le temps d'APC 

Les directrices et directeurs profitent d'un volume de décharge supplémentaire à prendre sur les 36 heures d'APC.
Le volume est fonction du nombre de classe.

Le SnudiFO est opposé aux 108h et aux APC pour tous les collègues.

decharge_APC_direction.PNG


Date de création : 18/03/2020 08:29
Catégorie : - Direction
Page lue 840 fois