En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

J'adhère en 3 minutes

buttonadhesion01.png

Métier

Personnels

Commissions

Culture plus

Visites

 246462 visiteurs

 17 visiteurs en ligne

Lettre au DASEN pour le comité de suivi des rythmes scolaires

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://snudifo62.fr/data/fr-articles.xml

lettredasenrythmes.jpg

 Monsieur l’Inspecteur d’Académie,



Nous avons bien reçu votre invitation pour la réunion du Comité de suivi départemental sur les rythmes scolaires. Je vous informe donc de la décision de notre fédération de ne pas participer à ce Comité.


Vous connaissez notre opposition à la réforme dite des rythmes qui conduit, à disloquer le caractère national de l’école publique et à lui substituer une école des territoires, cadrée par les projets éducatifs territoriaux.


Nous en avons dénoncé les conséquences désastreuses lors du CTSD puis lors du CDEN du 17 avril.

Cette réforme qui découle de la loi de refondation de l’école et de la réforme territoriale met en danger le cadre national de l’école et les statuts des personnels qui en sont les garants. Elle se traduit par une ingérence grandissante des collectivités territoriales qui rend partout les conditions de travail des personnels de plus en plus difficiles.
Alors que l’urgence serait d’abroger cette réforme et de reprendre complètement les discussions, de nouvelles remises en cause sont annoncées.
Ainsi, les obligations de service des professeurs des écoles, en particulier la définition des 108 heures, seraient modifiées pour les adapter à la mise en œuvre des Projets Educatifs Territoriaux.
Et maintenant, le ministère vient de faire publier un rapport sur le « pilotage et le fonctionnement des circonscriptions du premier degré » qui préconise d’aller encore plus loin.
Entre autres préconisations, ce rapport de l’inspection générale recommande la mise en place d’établissements publics du socle commun, autonomes, regroupant écoles et collèges sous la coupe des intercommunalités.


La FNEC FP FO demande évidemment que ne soit retenue aucune conclusion de ce rapport.

Après les programmes, les statuts, le calendrier scolaire et les rythmes, c’est maintenant à l’architecture même de l’institution scolaire que la « Refondation » s’attaque, en voulant modifier en réalité tout le cadre juridique de l’école Républicaine pour achever sa transformation en école des territoires.

C’est bien l’ensemble de l’école, l’ensemble des statuts qui sont attaqués en bloc.
Alors que tout plaide en faveur d’une interruption de cette logique destructrice, vous comprendrez que nous maintenions notre refus de participer aux comités de suivi sur les rythmes qui ont pour mission « d'accompagner et d'assurer le suivi de la mise en oeuvre de la réforme » issue des décrets, dont nous demandons toujours l’abrogation.

En vous assurant de notre profond attachement à la défense de l’école de la République, je vous prie d’agréer, Monsieur l’Inspecteur d’Académie, mes sincères salutations.


Jean-Paul Rozanès

iconepdf.png


Date de création : 28/12/2015 21:34
Catégorie : - Le SnudiFO en actions-2015-2016
Page lue 2545 fois

Agenda syndical

 

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :