En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

C'est le moment !

chaud1.PNG

Nous rejoindre

jadhere.png

Nouveautés du site

(depuis 7 jours)

Communiqués

portevoix.png

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :

Visites

 257293 visiteurs

 21 visiteurs en ligne

Culture plus

4 jours pour tous sur 36 semaines

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://snudifo62.fr/data/fr-articles.xml

votesnudi.jpg

80% des communes sont déjà revenues à la semaine de 4 jours à la rentrée 2017 dans notre département !

A Isbergues, l’action unie parents-enseignants avec les syndicats SNUDI-FO, SNE et SNUipp, a fait céder le maire qui a finalement demandé le retour aux 4 jours.

Pour le SNUDI-FO, la semaine de 4 jours sur 36 semaines doit

redevenir la norme nationalement !

Lyon, Marseille, Lille, Bordeaux, Reims, Boulogne sur Mer, Dunkerque… pas un jour ne se passe sans que de nouvelles communes n’annoncent qu’elles reviendront à la semaine de 4 jours à la rentrée 2018 !

Dans le Pas-de-Calais, 80% des communes sont déjà revenues aux 4 jours en septembre 2017 et elles seront probablement plus de 95% à la rentrée 2018.

La semaine de 4 jours, qui d’après le décret Blanquer, est une dérogation à la semaine « Peillon » de 9 demi-journées, devient donc très largement majoritaire !

Dans les départements, le SNUDI-FO agit pour que toutes les communes reviennent à la semaine de 4 jours, dès la rentrée 2018.

Le SNUDI-FO agit dans l’unité avec les autres syndicats chaque fois que cela est possible,

Ainsi, à Isbergues, où le maire était toujours opposé aux 4 jours, le SNUDI-FO a proposé d’élargir sa Réunion d’Information Syndicale programmée dans la commune aux autres syndicats pour décider l’action unie sur cette question. Le SNE-FGAF et le SNUIpp-FSU ont accepté cette proposition et c’est l’immense majorité des collègues qui est venue à la réunion.

Une délégation intersyndicale auprès de l’IEN et une délégation chez le maire avec des représentants des enseignants et parents d’élèves ont été décidés.

Le mercredi 21 février, parents et enseignants se sont rassemblés devant la mairie avec les syndicats SNUDI-FO, SNE et SNUipp.

La délégation intersyndicale a été reçue avec des enseignants et parents d’élèves.

Le maire a été obligé de reconnaître la volonté majoritaire et a finalement demandé à l’IA, « à contrecoeur » comme le rapporte La Voix du Nord, le retour au 4 jours.

 

Le SNUDI-FO rappelle qu’il n’existe aucun délai réglementaire pour qu’une commune décide de repasser à la semaine de 4 jours.

La date du 12 mars avancé par l’IA du Pas-de-Calais comme délai de rigueur ne peut en aucun cas être opposée aux demandes légitimes des enseignants et des parents d’élèves.

Le SNUDI-FO interviendra auprès de l’IA pour faire prendre en compte toutes les demandes.

Le SNUDI-FO invite les collègues qui sont confrontés à une difficulté à nous contacter sans attendre.

La semaine de 4 jours, censée être l’exception, est largement majoritaire.

La semaine de 4 jours doit donc maintenant redevenir la norme !

Le SNUDI-FO s’adresse en ce sens au ministre de l’Éducation nationale.


Date de création : 10/04/2018 09:20
Catégorie : Défense de l'école - Rythmes scolaires-2017-2018
Page lue 711 fois

Agenda syndical