En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 

La dernière lettre du SnudiFO62

Direction : recruter, évaluer...c'est ça le statut !

Le Ministre Blanquer avance à marche forcée contre l'avis des personnels.

Non, nous ne voulons pas d'un échelon hiérarchique supplémentaire entre nous et les IEN. Non, nous ne voulons pas être ni recrutés ni évalués par des directeurs-trices qui sont nos pairs et qui n'ont ni vocation ni compétence pour nous évaluer.

D'où ces directeur-trices supérieur-es hiérarchiques tiendraient-ils tout à coup leurs compétences ? On se le demande...

Pour le SNUDI-FO comme pour l'écrasante majorité des PE, non au statut de supérieur hiérarchique pour les directeur-trices !

Non à l'arbitraire, non au « copinage » et au népotisme !

=> abandon du statut pour les directeur-trices

=> retour des CAPD qui seules sont garantes de l'égalité et de la transparence des affectations

=> amélioration des décharges, 100 points d'indice et retour des aides administratives pour tou-tes les directeur-trices !

Lire ici notre communiqué et les explications


Les retraites : c'est reparti.

E. Macron envisage de relancer la réforme des retraites avant la fin d'un quinquennat qu'il est moins sûr de renouveler (source « les Échos »).

Qu'il est loin le temps des sourires hypocrites et des déclarations mielleuses sur les salarié-es de la première ligne ou de la seconde ligne, les plus indispensables et les moins bien payé-es.

Le temps du mensonge a passé...le temps de la dislocation des droits, des statuts et des pensions est revenu.

A Force Ouvrière nous sommes prêts car le MEDEF et son gouvernement n'ont pas lâché l'affaire : les salariés devront payer !

Or, le Conseil d'Orientation des Retraites (impartial et sans sympathies syndicales) le dit : il n'y a aucune urgence à légiférer.

Lire ici la vérité sur le prétendu déficit et l'analyse Force Ouvrière

=> non à l'allongement des durées de cotisation

=> non à une quelconque retraite « par points »



Les AESH en lutte : Conférence Nationale.

Ce 30 juin à 14h30, le comité des AEH de Haute-Loire appelle à une Convention Nationale des AESH en visioconférence.

Chacun-e pourra s'y connecter.

=> perception par les AESH de toutes les primes REP, REP+, équipement informatique

=> 183 euros pour tous-tes (49 points d'indice) comme arraché par les hospitaliers

=> abandon des PIAL

=> un statut avec un déroulement de carrière, un vrai droit à mutation...

Lire l'appel des AESH ici

Le lien pour la Conférence Nationale en visio ici

Lire la suite

Direction : recruter, évaluer...c'est ça le statut !

Le Ministre Blanquer avance à marche forcée contre l'avis des personnels.

Non, nous ne voulons pas d'un échelon hiérarchique supplémentaire entre nous et les IEN. Non, nous ne voulons pas être ni recrutés ni évalués par des directeurs-trices qui sont nos pairs et qui n'ont ni vocation ni compétence pour nous évaluer.

D'où ces directeur-trices supérieur-es hiérarchiques tiendraient-ils tout à coup leurs compétences ? On se le demande...

Pour le SNUDI-FO comme pour l'écrasante majorité des PE, non au statut de supérieur hiérarchique pour les directeur-trices !

Non à l'arbitraire, non au « copinage » et au népotisme !

=> abandon du statut pour les directeur-trices

=> retour des CAPD qui seules sont garantes de l'égalité et de la transparence des affectations

=> amélioration des décharges, 100 points d'indice et retour des aides administratives pour tou-tes les directeur-trices !

Lire ici notre communiqué et les explications


Les retraites : c'est reparti.

E. Macron envisage de relancer la réforme des retraites avant la fin d'un quinquennat qu'il est moins sûr de renouveler (source « les Échos »).

Qu'il est loin le temps des sourires hypocrites et des déclarations mielleuses sur les salarié-es de la première ligne ou de la seconde ligne, les plus indispensables et les moins bien payé-es.

Le temps du mensonge a passé...le temps de la dislocation des droits, des statuts et des pensions est revenu.

A Force Ouvrière nous sommes prêts car le MEDEF et son gouvernement n'ont pas lâché l'affaire : les salariés devront payer !

Or, le Conseil d'Orientation des Retraites (impartial et sans sympathies syndicales) le dit : il n'y a aucune urgence à légiférer.

Lire ici la vérité sur le prétendu déficit et l'analyse Force Ouvrière

=> non à l'allongement des durées de cotisation

=> non à une quelconque retraite « par points »



Les AESH en lutte : Conférence Nationale.

Ce 30 juin à 14h30, le comité des AEH de Haute-Loire appelle à une Convention Nationale des AESH en visioconférence.

Chacun-e pourra s'y connecter.

=> perception par les AESH de toutes les primes REP, REP+, équipement informatique

=> 183 euros pour tous-tes (49 points d'indice) comme arraché par les hospitaliers

=> abandon des PIAL

=> un statut avec un déroulement de carrière, un vrai droit à mutation...

Lire l'appel des AESH ici

Le lien pour la Conférence Nationale en visio ici

Fermer


 

Réunions d'Informations Syndicales

Participez à nos RIS en présentiel (attention dates modifiées !)

Dans un souci d'organisation au regard du contexte sanitaire,  merci d'annoncer votre participation au lien ci-dessous :

     

Date A partir de Lieu
RIS AESH
Mardi 25 mai
13 h 45 Bourse du Travail,
rue de l'ancien rivage
SAINT-OMER
googlemapsicone.jpg
RIS PE
Mardi 25 mai
17 h Bourse du Travail,
rue de l'ancien rivage
SAINT-OMER
googlemapsicone.jpg
RIS PE
Samedi 5 juin
9 h 30 Ecole Primaire,
Pl. du M. Foch
ATHIES
googlemapsicone.jpg
RIS PE
jeudi 10 juin
17 h UL Force Ouvrière
Place Crèvecoeur
CALAIS
googlemapsicone.jpg
RIS AESH
Vendredi 11 juin
13 h 45 UD FO 62,
6 av. Van Pelt
LENS
googlemapsicone.jpg

iconepdf.png
Formulaire IEN RIS pour les PE

Formulaire DASEN RIS pour les AESH

S'informer et échanger librement en toute indépendance est un droit.

PPCR, salaires, accompagnement, rendez-vous de carrière, mouvement, inclusion, réforme de la fonction publique, retraites, incivilités/violences...

Ne restons pas esseulés dans nos classes !

Une réunion d'Information Syndicale (RIS) vous offre la possibilité de retrouver des collègues en dehors du cadre institutionnel, de vous exprimer, de partager, d'avoir des conseils, des informations, de rencontrer un délégué syndical à l'écoute de n'importe quelle situation.

Participer aux RIS ne signifie pas forcement "faire des heures en plus".
9h de RIS sont déductibles annuellement des 108h (hors CE et APC).

Alors n'hésitons plus, retrouvons-nous pour discuter de l'essentiel : nos droits !

logo_snudi62.PNG      

Fil d'actualité